•  

     

    La dernière photographie d'Alexis   

      

    Vassili Filatov

     

     

     

     

     

    Vassili Filatov.

    Alexei en 1913.

     

     

     

    L'histoire de Vassili Filatov est similaire à celle de la plupart des prétendants, mais est beaucoup plus connue du fait de sa forte médiatisation suite à la sortie de l'ouvrage "La fuite d'Alexis, fils du tsar Nicolas II".

     

    Protégé par le corps de son père lors du massacre, Alexei ne serait que blessé. Chargé avec sa famille dans un camion qui doit les conduire au puits de mine de la forêt de Koptiaki, Alexei s'échappe pendant le transport.

      

      

    Une fois arrivé à la gare de Chartach, il est découvert par les frères Strekotine (des gardes à la villa Ipatiev), qui le confient secrètement à une famille de fabriquant de chaussures. Alexei reçoit l'identité du fils de ses parents adoptifs, Vassili, décédé quelque temps plus tôt d'une maladie.

     

    Après la mort de son père adoptif en 1921, le jeune homme commence des études pour devenir enseignant. Diplômé de l'université de Tioumen en 1936, il devient professeur dans les environs d'Isetsk.

     

    En 1953, Vassili épouse Lidia Kouzminitcha Klimenkova, professeur de mathématiques dans le même établissement que lui. De cette union naissent quatre enfants :

      

    Oleg, né en 1953, Olga en 1955, Irina en 1957 et Nadejda en 1961.

      

      

    En 1955, la famille s'installe à Pretoria où Vassili enseignera jusqu'à sa retraite en 1967. Après s'être retiré dans la ville d'Ikrianoë avec sa femme, il meurt en 1988 d'une insuffisance cardiaque.

     

    De son vivant, Vassili Filatov est toujours resté discret par rapport à son enfance et étonnait son entourage par sa culture, alors qu'il provenait d'une famille très modeste.

      

    Il connaissait énormément de choses sur les Romanov, ainsi que sur les conditions de leur emprisonnement et de leur assassinat, alors que ces informations n'avaient pas encore été dévoilées à cette époque.

      

    D'un point de vue médical, Vassili Filatov n'était pas hémophile mais présentait des symptômes similaires à cette maladie.

     

    A ce jour, les enfants de Vassili, qui présentent une certaine ressemblance avec des membres de la famille Romanov, restent convaincus que leur père est véritablement Alexei Romanov et ont entrepris des tests graphologiques ainsi que des tests ADN.

     

     

     

    Pour plus d'informations concernant Vassili Filatov,

    consultez l'ouvrage "La fuite d'Alexis"

     

     

     SOURCES

    http://www.les-derniers-romanov.com/vassili-filatov.php

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique