• MICHEL ALEXANDROVITCH de RUSSIE, Frère du Tsar Nicolas II

     

     

     

     

      • Michel Alexandrovitch de Russie
      • (en russe : Михаил Александрович Романов)
      • (22 novembre 1878 à Saint-Pétersbourg — 12 juin 1918 à Perm dans l'Oural)
      •  
      •  
      • Famille :
      •  
      • Il était le fils du tsar Alexandre III de Russie et de son épouse née Dagmar de Danemark (Maria Fédorovna) et le frère de Nicolas II de Russie. Ses plus proches parents régnaient sur la Russie, la Grande-Bretagne et les Indes, la Norvège, le Danemark et la Grèce.

     

    •  
    •  
    • Mariage et descendance :
    •  
    • Après l'échec de plusieurs tentatives de fiançailles, le grand-duc s'éprit d'une femme mariée, Natalia Cheremetievskaïa (1880 — 1952) qui divorça pour lui. Ils n'eurent qu'un enfant, le grand-duc Georges Mikhaïlovitch (1910-1931).
    •  
    • Biographie :
    • La famille et les amis de Michel Alexandrovitch de Russie l'appelaient « Micha », diminutif de Mikhaïl en russe.
    •  
    • Enfance :
    • Michel Alexandrovitch de Russie fut le fils préféré de ses parents, il fut un passionné d'automobiles, de sport et de courses de chevaux.
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Béatrice de Saxe-cobourg-Gotha :
    •  
    • En 1902, Michel Alexandrovitch de Russie s'éprit de Béatrice d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg et Gotha (fille d'Alfred d'Édimbourg et de Saxe-Cobourg-Gotha et de Maria Alexandrovna de Russie.
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Le grand-duc voulut épouser la jeune princesse, mais en vertu des lois de l'Église orthodoxe, le mariage ne fut pas autorisé car ils étaient cousine et cousin au premier degré.
    •  
    • Michel Alexandrovitch de Russie, la mort dans l'âme mit fin à sa relation avec la princesse.
    •  
    •  
    • En 1904, Michel Alexandrovitch de Russie rencontra Alexandra Kossikovskaïa qui répondait au surnom de Dina, une dame d'atour de sa sœur, la grande duchesse Olga Alexandrovna de Russie.
    •  
    • Épris l'un et l'autre, ils décidèrent de se marier. Le grand-duc demanda à son frère aîné Nicolas II de Russie, la permission d'épouser Dina qui lui fut refusée :
    •  
    • la jeune femme n'était pas de sang royal et un mariage morganatique aurait contraint Michel à renoncer à ses droits sur le trône.
    •  
    • Le grand-duc tenta d'épouser Alexandra loin de de Saint-Pétersbourg mais ils échouèrent.
    •  
    • Ils voulurent fuir ensemble à l'étranger, mais ils en furent empêchés. Michel finit par admettre les arguments de sa famille et Alexandra Kossikovskaïa s'exila volontairement en Angleterre et ne retourna jamais en Russie
    •  
    •  
    •  
    • Natalia Cheremetievskaïa :
    •  
    • En décembre 1907, Michel Alexandrovitch rencontra et s'éprit de Natalia Cheremetievskaïa, une femme divorcée et mariée en secondes noces à Vladimir Wulfert, officier des Cuirassiers impériaux.
    •  
    • En août 1910, Michel et Natalia eurent un fils hors mariage : ils l'appelèrent Georges, comme le grand frère de Michel, le grand-duc Georges Alexandrovitch décédé en 1899.
    •  
    •  
    • Le divorce entre Natalia Cheremetievskaïa et son mari ne fut prononcé qu'à l'automne 1910 après la naissance du jeune garçon qui fut enregistré comme "Georges Wulfert" par l'état civil. Nicolas II accepta de faire changer l'acte de naissance et de légitimer l'enfant qui s'appela désormais Georges Mikhaïlovitch Brassov (Brassov était le nom que Michel utilisait lorsqu'il désirait rester incognito et venait de sa propriété de Brassovo) .
    •  
    •  
    • Néanmoins, Nicolas II accorda à Natalia Cheremetievskaïa le titre de comtesse Brassova (une épouse morganatique ne pouvait être grande-duchesse#. De la même manière, Georges Mikhaïlovitch, qui ne pouvait prétendre à la succession, porta le titre de comte Brassov et non celui de grand-duc.
    •  
    • Il mourut dans un accident de voiture le 22 juillet 1931, à l'âge de vingt et un ans. Sa mère, installée à Paris après la Révolution d'Octobre finit par être titrée SAS princesse Romanovskaya-Brassova le 28 juillet 1935 par le grand-duc Kyrill Vladimirovitch de Russie, prétendant au trône en exil.
    •  
    • Tsarévitch :
    •  
    • Lors de sa naissance, le grand-père du grand-duc, Alexandre II de Russie régnait sur l'Empire russe. A cette époque Michel Alexandrovitch de Russie figurait au quatrième rang de la ligne de succession au trône impérial. Son père, ses frères, Nicolas Alexandrovitch de Russie et Georges Alexandrovitch de Russie le précédaient dans l'ordre de succession au trône de Russie.
    •  
    • Au décès d'Alexandre III, son fils Nicolas lui succéda, il devint tsar de Russie sous le nom de Nicolas II de Russie, Georges Alexandrovitch devint le nouveau tsarévitch, en 1894, Michel Alexandrovitch de Russie occupa le second rang dans l'ordre de succession au trône impérial de Russie.
    •  
    • Georges Alexandrovitch de Russie décéda de la tuberculose en 1899, Michel Alexandrovitch de Russie devint prince héritier. Selon la législation russe, la grande-duchesse Olga Nikolaïevna de Russie ne pouvait succéder à son père tant qu'un héritier du trône de sexe masculin serait encore en vie.
    •  
    • Michel Alexandrovitch de Russie fut tsarévitch de 1899 au 12 août 1904, date de la naissance du fils de Nicolas II, le tsarévitch Alexis Nikolaïevitch de Russie. Le grand-duc redevint deuxième dans l'ordre de succession.

     

      •  
      • Première guerre mondiale et Révolution :
      •  
      • Dés la déclaration de la Première Guerre mondiale, (1914), Michel Alexandrovitch de Russie demanda au tsar la permission de rentrer en Russie avec son épouse et son fils. Ils s'installèrent au Palais de Gatchina. Au grade de général, il commanda la division Sauvage formée de Tchéchènes et de troupes du Daghestan. 
      •  
      • A 3 heures 05, le 2 mars (calendrier julien) ou le 15 mars (calendrier grégorien) 1917, sous la pression des généraux et des représentants de la Douma, son frère Nicolas II abdiqua en faveur de son fils, Alexis. Toutefois, Nicolas II reconsidéra sa décision, sa réflexion fut la suivante : âgé de douze ans, souffrant d'hémophilie, séparé de ses parents, le jeune tsarévitch deviendrait vulnérable. Dans un second document, signé à 11 heures 15, mais inscrit comme ayant été rédigé à 3 heures 05, heure du précédent document. Nicolas II de Russie déclara :

     

      •  
      • « Notre héritage, nous le léguons à notre frère, le grand-duc Michel Alexandrovitch et lui donnons notre bénédiction pour son accession au trône ».
      •  
      • La démission fut contresignée par le ministre de la Cour impériale, le comte Freederickz. Selon les lois fondamentales de l'Empire russe, Michel Alexandrovitch de Russie devint tsar de Russie le jour où l'abdication de son frère Nicolas II fut légalement proclamée. Michel Alexandrovtich fut proclamé "empereur Michel II de Russie" par les troupes russes et une minorité de villes.
      • L'accession au trône de Michel Alexandrovitch de Russie fut acceptée par la majorité du nouveau gouvernement provisoire, à l'exception notable d'Alexandre Kerensky, représentant du Soviet de Petrograd qui venait d'être formé.
      •  
      • Arguant que le Soviet n'accepterait pas le maintien de la monarchie, Alexandre Kerensky persuada le grand-duc Michel de renoncer à régner. Accompagné de deux avocats (dont Vladimir Nabokov, père du futur écrivain) , ils rédigèrent une déclaration de renonciation au trône à signer par le grand-duc. Le lendemain, 16 mars 1918, Michel Alexandrovitch de Russie signa le document.
      •  
      • Dans cet acte d'abdication, le grand-duc ne refusa pas le trône, mais reporta l'exercice de l'autorité sur le gouvernement provisoire, dans l'attente d'un vote démocratique par lequel le peuple russe déciderait de la conservation ou du remplacement de la monarchie.
      • Le manifeste dit entre autres :
      •  
      • « Je suis fermement résolu à assumer le pouvoir si telle est la volonté de notre grand peuple, qui doit désormais au suffrage universel et par l'intermédiaire de l'Assemblée constituante établir une forme de gouvernement et de nouvelles lois fondamentales de l'État russe ».
      •  
      • Cette renonciation au trône, bien que provisioire et conditionnelle, marqua la fin du régime impérial en Russie.
      •  
      • Michel Alexandrovitch de Russie ne règna qu'un seul jour et se désista de tout engagement.
      • Son frère Nicolas II de Russie est considéré comme le dernier tsar de Russie.
      •  

      

      • Les derniers jours :
      •  
      • Par ordre du Sovnarkom (le Conseil des Commissaires du Peuple) Mikhaïl Alexandrovitch fut arrêté et emmené à Perm où il fut installé dans un hôtel avec son fidèle secrétaire Nikolaï Johnson #qui était Russe en dépit de son nom anglais#. Natalia Cheremetievskaïa, princesse Romanovski-Brassova, rencontra Lénine qui ne lui fit aucune promesse, précisant que "cela ne dépendait pas de lui", le soir même, le gouvernement soviétique décida de maintenir Mikhaïl Romanov en détention dans l'Oural jusqu'à nouvel ordre.
      •  
      • Les archives disponibles de la Russie soviétique indiquent que le 12 juin 1918, des hommes de la Tcheka allèrent chercher Michel Alexandrovitch de Russie et son ami et secrétaire, Johnson, à l'hôtel de Perm où ils étaient maintenus dans une semi-détention, et les obligèrent à monter dans deux voitures différentes. Arrivés à la périphérie de la ville, on les obligea à descendre et ils furent abattus tous les deux. Le grand-duc avait 39 ans.
      • Leurs corps furent brûlés.
      •  

      

      • Réhabilitation :
      •  
      • Le 6 juin 2009, le Parquet général de Russie a annoncé la réhabilitation du grand-duc Michel Alexandrovitch de Russie et de cinq autres membres de la famille impériale de Russie assassinés par des hommes de Tchéka lors de la Révolution russe.
      •  

      

    • Généalogie :
    •  
    • Michel Alexandrovitch de Russie appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Russie (Maison Holstein-Gottorp-Romanov), issue de la première branche de la Maison d'Holstein-Gottorp, elle-même issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg.

     

     ohsoromanov:

Michael and Natalia.
I had to post this before I went to sleep.

Michael is one of my favorite Romanovs ever

     

    Michael and Natalia.

    I had to post this before I went to sleep.

    Michael is one of my favorite Romanovs ever

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :