• L’emprisonnement à Tobolsk du tsar Nicolas II Romanov et sa famille.

     

     

      

    Famille Romanov: Photo de leur captivité.

    Le Tsar et les Grandes Duchesses. La photo date de 1917.

     

     L’emprisonnement à Tobolsk du tsar Nicolas II Romanov

    et sa famille.

      

    L’emprisonnement à Tobolsk.

    Depuis la chute du tsar en mars 1917, le gouvernement ne sait que faire de la famille impériale. Le ministre de la justice essaie alors d'organiser l'exil de la famille impériale, en Angleterre, puisque le roi George V du Royaume-Uni est cousin germain de Nicolas II par sa mère et cousin germain d'Alexandra par son père. Mais le souverain britannique refuse car il a peur de devenir impopulaire.

    Famille Romanov : Photo de leur captivité.

      

    Le 1er août 1917, la famille impériale quitte Tsarkoié-Sélo (où elle était détenue depuis le mois d’avril) pour un exil définitif par train spécial à destination de Tobolsk, en Sibérie occidentale.
    Le 27 août la famille s’installa dans la maison du Gouverneur.

      

    Famille Romanov: Photo de leur captivité.

    Olga, Tatiana, Anastasia et Alexis à Tobolsk en 1917.

    Elle souffrait du manque d’espace pour leurs promenades. Ils n’avaient qu’un potager et une cour. Par contre leurs domestiques étaient plus libres, au début ils pouvaient aller en ville. Cependant la vie s’organisait peu à peu et Pierre Gilliard, le précepteur, repris les cours avec Maria, Anastasia et Alexis.

      

     
    Famille Romanov: Photo de leur captivité.
    Olga et Anastasia à Tobolsk

      

    Les conditions de vie devenaient plus dures. A partir du 1er mars 1918, Nicolas Romanov et sa famille sont mis à la ration de soldat et chaque membre de la famille recevra 600 roubles par mois prélevés sur leur fortune personnelle. Jusque là, toutes les dépenses avaient été prises en charge par l’Etat. Ils durent renvoyer 10 domestiques, le beurre et le café disparurent de la table.

      

    Famille Romanov: Photo de leur captivité.

    Tatiana et Anastasia .

      

    Les soldats qui les gardaient jusqu’à présent furent remplacé par des plus jeunes, plus arrogant, plus grossier avec une allure crapuleuse.
    Nicolas et Alexandra, malgré l’angoisse qui augmente de jours en jours gardent l’espoir, que parmi leurs fidèles, il y en aurait bien quelques un pour les délivrer. Le moment était propice car il n’y avait pas encore de représentant du gouvernement bolchevik à Tobolsk à cette époque. Mais la noblesse russe ne voulait plus les voir au pouvoir, elle les abandonna à leur triste sort de prisonniers.

      

     

    Famille Romanov: Photo de leur captivité.

    Le Tsar, Tatiana, Maria et Anastasia .

      

    Le 22 avril 1918 les événements ce précipitent : l’Empereur doit être emmené à Moscou. Alexis est au lit avec une grave crise d’hémophilie. L’impératrice décide d’accompagner son époux avec sa fille Maria, en laissant son fils aux soins de ses autres filles.
    Ils arrivent à Tioumen le 27, après un voyage très pénible en voiture. De Tioumen, ils prennent le train, qui est arrêté mystérieusement sur la route d’Omsk, puis il est dévié sur Ekaterinbourg.
    De nouveaux gardes arrivent à Tobolsk, le 20 mai, pour emmener le reste de la famille.

    Photo de la maison du gouverneur à Tobolsk

     

     

     

      

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :