•  

     

     

    Eugénia Smith

     

     

     

     

     

    Eugénia Smith

    Anastasia Nicolaïevna

     

     

     

    Eugénia Smith, également connue sous le nom d'Eugenia Drabek Smetisko (décembre 1899 - Janvier 1997), vivait à Chicago, et est l'auteur d'une biographie de la grande-duchesse Anastasia Nicolaïevna Romanov, dans laquelle elle clame être Anastasia. Bien que beaucoup de femmes se sont faites passer pour la grande-duchesse Anastasia depuis le début de la seconde guerre mondiale, seule elle et Anna Anderson ont réussi à répandre leur histoire.

     

    Selon les papiers de naturalisation, qu'elle a remplis en 1929, lors de son émigration aux Etats-Unis, Eugénia Smith est née en 1899 en Bucovine. Elle présente un peu plus tard une biographie sur Anastasia à un éditeur, comme ayant été écrite par la grande-duchesse Anastasia elle-même. L'éditeur exige qu'elle passe au détecteur de mensonge, auquel elle échoura. Elle est ensuite revenue sur ce qu'elle a dit en affirmant être elle-même la grande-duchesse Anastasia. Elle change par la suite sa date et son lieu de naissance, en prétendant être née le 18 juin 1901 à Saint-Pétersbourg, tout comme la grande-duchesse Anastasia.

    Elle est devenue très célèbre aux Etats-Unis lorsque le magazine américain "Life" publie un article, le 18 octobre 1963, en affirmant qu'elle semblait bien être la véritable Anastasia. Cependant, le magazine a fait observer qu'elle n'a pas réussi à convaincre deux anthropologues (qui ont comparé son visage avec celui d'Anastasia), et une graphologue (qui n'a trouvé aucune ressemblance entre son écriture et celle de la grande-duchesse). La prétendante a refusé de passer des tests ADN pour confirmer les doutes des scientifiques.

    Eugénia Smith était passionnée de peinture. Elle faisait d'ailleurs ses propres tableaux et représentait des scènes de sa prétendue enfance avec la famille impériale. Ces tableaux font à présent partie d'une collection privée. Elle a créé la fondation "Saint-Nicolas".

    Lors de sa mort, beaucoup de journaux ont annoncé son décès avec la date de naissance d'Anastasia. Contrairement à Anna Anderson, qui fut incinérée après sa mort, Eugénia Smith fut enterrée selon les procédés orthodoxes dans le cimetière Sainte-Trinité du monastère orthodoxe de Jordanville, à New-York. La crémation est interdite dans l'orthodoxie.

     

     

    SOURCES

    http://www.les-derniers-romanov.com/eugenia-smith.php

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique