• DYNASTIE ROMANOV

     

     

     
    Type Maison impériale
    Pays Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
    Lignée Maison d'Oldenbourg, pour la branche de Holstein-Gottorp-Romanov
    Titres Tsars puis empereurs de Russie,
    Tsars de Khazan, d'Astrakhan, de Sibérie, de Kiev, Vladimir et Novgorod,
    Rois de Pologne,
    Grands ducs de Finlande...
     
     
     
      
      
      
      
    Les Romanov sont la dynastie ayant régné et gouverné la Russie de 1613 à 1917, soit plus de trois siècles.
      
    Ils ont un acquis un prestige sans précédent dans l'histoire, transformant la Russie alors réduite aux régions comprises entre Kiev et Moscou en le second plus grand empire de l'histoire, derrière le mythique empire de Gengis Khan et des Mongols.
     
      

    DYNASTIE ROMANOV

    Portrait of Empress Anna Ioannovna (1730)
     
     
    ----------------------------------------------------------
      
    Ils sont considérés par de nombreux historiens comme la plus illustre de toutes les familles souveraines dont les grandes figures
     
     
     
     

    DYNASTIE ROMANOV

      

    Piotr Aléxeïévitch Romanov (Пётр Алексе́евич Рома́нов), appelé aussi Pierre le Grand (Пётр Вели́кий, Piotr Véliki) est né le 9 juin 1672 (le 30 mai dans le calendrier julien) et est mort le 8 février 1725 (28 janvier).

    Il est le fils d'Alexis Ier dit « le tsar très paisible » (1629-1676) et de Natalia Narychkina (1651-1694). Il fut le tsar de Russie dès 1682 et le premier empereur de l'empire russe de 1721 à 1725. En 1689, il épousa Eudoxie Lopoukhine (1672-1731) dont il divorça en 1698. Elle lui donna un fils : le premier tsarévitch Alexis Petrovitch de Russie (1690-1718). En 1707 il épousa Catherine Ire de Russie (Marthe Skavronski, 1664-1727).

     

    Il a profondément réformé son pays et a mené une politique expansionniste qui a transformé la Russie en puissance européenne.

    ---------------------------------------------------------------

     

    - Pierre le Grand, Catherine La Grande, Alexandre II -
     
     
      
    la personnalité générale et le luxe inimaginable les rends unique et distinguable des autres grandes dynasties que le monde a connu.
     
     
     

    DYNASTIE ROMANOV

    Portrait de Catherine II de Russie par Dmitri Levitsky,

    Catherine Ire (Екатерина I), de son vrai nom Marthe Skavronskaïa (née le 15 avril 1683/1684 en Livonie et décédée le 17 mai 1727), est impératrice de Russie de 1725 à 1727.

    Elle est la seconde épouse de l’empereur Pierre Ier.

     -----------------------------------------------------------
     
     
    Ils ont fait entrer la Russie dans le concert des grandes puissances européennes et mondiales par différents procédés.
     
      
     
      
     
    ALEXANDRE II
      
    Alexandre II (russe: Александр II Николаевич) (Moscou, 29 avril 1818Saint-Pétersbourg, 13 mars 1881), fils de Nicolas Ier, empereur de Russie (2 mars 185513 mars 1881), dit le Libérateur. Il est également Grand-duc de Finlande et roi de Pologne jusqu'en 1867, date à laquelle la Pologne est annexée dans l'empire russe. Il sera assassiné par des terroristes du mouvement nihiliste :
    après 6 tentatives d'assassinat ratées, une double explosion de bombe mettra fin à ses jours.
     
     
    -----------------------------------------------------------
     
     
     
    Le Tsarat des Romanov s'étendait depuis l'Europe centrale à l'Extrême-Orient, de l'Atlantique au Pacifique en passant par l'Arctique et du Caucase à la Mandchourie en passant par l'Asie centrale.
      
     
    La fortune de la dynastie était de 1 milliard d'Euros en 1914, soit plus de 450 milliards aujourd'hui avec les intérêts.
      
    De plus il est à noter leur goût cultivé pour l'art qui permet aujourd'hui à la Russie de posséder le plus grand musée du monde.
     
      
     
    NICOLAS II
      

    Nicolas II Alexandrovitch Romanov (en russe Николай Александрович Романов), de la dynastie des Romanov, né le 6 mai 1868 à Tsarskoïe Selo, assassiné le 17 juillet 1918 à Iekaterinbourg, fut le dernier tsar couronné en Russie de 1895 à 1917. Son titre complet était « Nicolas II, empereur et autocrate de toutes les Russies » (Божию Милостию, Император и Самодержец Всероссийский en russe).

    Sur le plan intérieur, Nicolas II ne s'écarta pas de la politique conservatrice de son père, Alexandre III : sa première déclaration publique, lors de son avènement, condamna les zemstvo tolérés par Alexandre III.

    En 1897, il envoya le général Golitsyne russifier les provinces du Caucase ; puis, en 1898, il nomma Nikolaï Bobrikov, gouverneur général de Finlande, qui entreprend alors de russifier la population.

    ASSASSINE avec sa FAMILLE, ses fidèles serviteurs.

    par les rouges en 1918

    --------------------------------------------------------------------------

     

     
    Cependant, malgré cette immense fortune, cette gloire, le dernier Tsar, Nicolas et sa famille vivaient simplement et dans un relatif isolement.
      
    Cette brillante famille au passé si impressionnant connaîtra un sort terrible, la plupart des siens disparaîtront entre 1917 et 1918, assassinés par les bolcheviques et symbole d'une Russie tombant aux mains d'un mal qui la rongera pour la plus grande partie du reste du XXe siècle et qui la rendra moribonde, réduisant à néant ses multiples trésors culturels, religieux, architecturaux, ethniques et même ses ressources naturelles !
      
     
     
    Ce malheur fut le communisme qui y connut différentes variantes telles que le bolchevisme, le marxisme-léninisme et le stalinisme, responsable de la mort de pas moins de 100 millions de personnes.

     

     DYNASTIE ROMANOV

     


    1. Historique.

     

    Les Romanov (Рома́нов en russe) sont une famille issue de la noblesse des boyards originaire de la ville de Novgorod qui a dans un premier temps obtenu sa renommée par l'union entre Anastasia Romanovna Zakharine – fille de Roman Zakharine qui donnera son nom à la Dynastie Romanov – et d'Ivan IV Vassiliévitch dit Le Terrible, avant-dernier souverain issu des Rurikides.
      
    Ce n'est pourtant qu'en 1613 que la dynastie prends forme avec l'élection de Mikhaïl Romanov – Fils de Fedor Romanov (patriarche Philarète de Moscou) et de Maria Ivanovna Saltykov ainsi que petit-neveu d'Anastasia Romanovna Zakharine (première femme de Ivan IV le Terrible). - par le zemski sobor ( assemblée représentative) ce qui a pour conséquence la fin des
      
     
     
     
    Temps de Troubles, une série d'événements ayant depuis le mort du dernier souverain, plongé le pays dans le chaos et l'incertitude générale avec l'arrivée d'une foule de faux Tsars sans légitimité ayant fait éclater la guerre civile.
     
     
    DYNASTIE ROMANOV

     

     
    De cette heureuse année à l'année 1917, ce sont quelques quinze souverains dont quatre femmes qui se succèdent à la tête de la Russie. Russie qu'ils agrandissent considérablement, repoussant toujours plus les frontières vers le nord, le sud, l'est mais aussi vers l'ouest.
      
    C'est ainsi qu'en l'aube de la Grande Guerre, l'Empire russe est un territoire absolument gigantesque occupant 1/6 des terres émergées du globe et plus de 180 millions d'habitants pour environ 200 ethnies différentes.
      
    Suivez ce lien pour voir une carte de l'Empire sous Nicolas II :
      
     
     
     
      
    Ce pays aux dimensions énormes comprends alors des modes de vie différents: des nomades, des sédentaires, des semi-sédentaires, des semi-nomades.
      
     
    Des religions différentes:
    Christianisme, Islam, Judaïsme, Chamanisme, Bouddhisme, Paganismes, Animisme et Tengrisme.
      
    Et de multiples familles ethniques, des slaves (Russes, Biélorusses, Ukrainiens, Rusyns, Polonais), des fenniques (Finnois, Caréliens, Ludiens, Izhoriens, Vepses, Estoniens, Mordves, Komis, Maris, Oudmourtes, Samis, Votes), des ougriens (Khantys, Mansis), des turciques (Tatars, Tatars de Crimée, Krymchaks, Caraïtes, Kazakhs, Ouzbeks, Karakalpaks, Azéris, ...), des mongols (Oïrats, Bouriates, ...), des iraniens (Ossètes, Tadjiks, Pamiris, Yaghnobs, ...), des Arméniens, des caucasiens (Circassiens, Tchétchènes, Lesguins, Tsakhurs, Abkhazes, Géorgiens, ...).
     
    C'est pourtant cette peut-être trop grande complexité à tout point de vue qui compliqua sérieusement toute réforme envisagée. Ainsi Alexandre Ier, le vainqueur de Napoléon, tenta d'apporter des réformes mais se découragea devant le monstre de la bureaucratie impériale russe.
      
    Alexandre II réussira presque à apporter la démocratie mais fut victime d'un attentat qui lui coûta la vie par les révolutionnaires, en conséquence, son fils, Alexandre III durcira la répression, supprimera toute réforme apportée et renforcera l'autocratie.
     
     
      
     
    1914
      
    Politique poursuivie par Nicolas
      
    II avant de tenter lui aussi d'apporter d'importantes réformes mais il finira par y échouer. C'est donc l'absence de réformes et la complexité du pays qui feront le nid des révolutionnaires ainsi que le conservatisme tsariste de Nicolas II.
     
    On retiendra que c'est une famille qui a passé trois siècles à construire une Russie plus puissante que jamais, en ont fait une puissance européenne et une grande puissance mondiale. Ils ont parfois étaient contradictoires entre eux, un souverain légiférant une loi que son successeur abolissait.
      
    Certains comme Pierre Le Grand s'émerveillaient à européaniser cette Russie pendant que d'autres à l'inverse, ramenaient toutes les coutumes et traditions. Pour simplifier, leur politique globale, sur le plan culturel, oscillait entre l'européanisation et la russification de la société.
     
     
    DYNASTIE ROMANOV
     
      
    La dernière famille impériale n'a pas vu la fin inévitable (du moins de la forme absolue de la monarchie) arriver tandis que ses proches la voyaient.
      
    En effet, cette famille était tiraillée entre un retour à l'autocratie traditionnelle – pure et dure, dirons-nous – et une série de réformes apportant la démocratie.

     


    Alexandra poussait Nicolas dans la monarchie absolue qui lui, était sans véritable avis sur la forme politique à adopter mais sentait, ressentait qu'il fallait faire quelque chose. Les quelques réformes constitutionnelles apportées par Nicolas II ont été maigrement appliquées pour deux raisons principales:

     


    1. Certains hauts gradés de l'armée et certains politiciens faisaient blocage contre toute réforme réduisant l'autocratie.

    2. Le Tsar Nicolas II revenait sur ses paroles, poussait en ce sens par son épouse et par ses conseillers.
     
    Nicolas II aurait été adoré dans une forme de monarchie constitutionnelle/parlementaire mais le système était verrouillé, il était pris au piège avec un pouvoir bien trop grand pour ses épaules, lui qui n'était en rien ferme ou autoritaire, il était très sensible, doux et aimant.
      
    C'est la Première Guerre Mondiale qui portera un coup final au régime tsariste et ce sont les même politiciens, conseillers et militaires qui le maintenaient sur une politique conservatrice qui vont le convaincre d'abdiquer.
      
    Il le fit d'abord en la faveur de son fils, Alexeï Nikolaïevitch Romanov alors âgé de 12 ans mais se rétracta quelques heures plus tard, sous l'influence d'une série de médecins qui l'avertirent que le jeune héritier n'avait qu'une chance sur deux d'atteindre ses 16 ans compte tenu de la maladie dont il souffrait, l'Hémophilie.
      
    Il demanda alors un nouvel acte d'abdication qu'il signa, sans trembler et transmis le pouvoir à son jeune frère, le Grand-Duc Mikhaïl Romanov.
      

     Mikhail Alexandrovich


    Mais c'est là que les problèmes empirèrent, les responsables de l'église orthodoxe réfutèrent l'abdication et ne reconnurent aucune légitimité en le gouvernement provisoire.
      
    Le Tsar en ayant pris cette décision se retrouvait dans l'illégalité car il était interdit de passer outre la ligne de succession dynastique.
     
      
    Son frère refusera le trône dès le lendemain matin, ne désirant l'accepter que si une assemblée populaire le souhaiterait au nom du peuple russe.

     


    Le gouvernement provisoire saisit alors l'occasion et abolit la monarchie qui laisse alors place à une forme de république.
      
    Ce grand bouleversement est suivit rapidement d'un chaos général, des dizaines de mouvements indépendantistes et contre-révolutionnaires éclatent partout dans l'empire mis à bous de souffle par la guerre et ses nombreuses pertes.
      
      
    En Octobre 1917, c'est la guerre civile
      
    – Que Nicolas croyait éviter en abdiquant –
    qui commence principalement entre les forces rouges composées des bolcheviques contre les blancs composés d'éléments aussi divers que variés (républicains, tsaristes autocratiques, tsaristes parlementaristes, cosaques, ...).
      
      
    Lénine avec le soutien des rouges organise un coup d'état et prends le pouvoir, créant la République fédérative socialiste et soviétique de Russie (R.F.S.S.R) qui sera remplacée par l'U.R.S.S (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) lorsque la guerre civile prendra fin avec comme camp vainqueur celui des rouges.
     
     
     
     
    SOURCES
     
    http://fictions-chao-druty.skyrock.com/tags/iArPu83BrRV-Tatiana.html
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :